Test de la Innokin EQ

, , Leave a comment

Innokin EQ Zed le buraliste
Voilà le pod système d’un des poids lourds du secteur. Que vaut-il réellement ? Réponse en-dessous

Après la sortie de la boîte de l’EQ, la première chose qui frappe agréablement est la prise en mains très douce grâce au revêtement en soft touch très réussi. Il y a un vrai plaisir à avoir en mains l’appareil. Avant même de mettre du liquide ou de le recharger, je l’ai gardé en mains plusieurs minutes pour profiter de la sensation.

Taille : 90 x 35 x 15mm l’appareil paraît plus épais parce que les bords ne sont pas fins comme sur la Nexus
Contenance du Pod : 2ml
Batterie : 800mAh, très bonne surprise, Innokin optimise bien la place disponible
Résistance : Plexus 0.5 ohm
Puissance : 13.5 ou 15.5 W

A l’avant, on retrouve le bouton Fire avec le nom EQ en bas et à l’arrière une molécule chimique. Muni d’un bouchon qui n’est pas le plus facile à retirer sans faire partir le pod avec, il a le mérite d’exister. Toutefois, comme une fois sur deux, tout partait, je finis pas ne plus l’utiliser.

Innokin EQ pod Zed le buraliste

Le pod présente un des remplissages les plus faciles du marché. On tourne le couvercle, on remplit des deux côtés, on tourne à nouveau pour fermer. C’est, pour le moment, le système de remplissage le plus simple que j’ai vu : fiable, rapide, efficace. Par contre, le niveau de liquide n’est pas toujours bien détectable parce que le pod offre une certaine profondeur non visible et il faut retourner l’appareil fréquemment. A 15.5W ou même 13.5 W, ça part plutôt rapidement et j’ai eu un bon dry hit une fois, un de ces dry hits dont on se souvient bien. En termes de saveur, le plexus coil n’a rien à envier au Breeze 2 ou au Nexus, ça sort bien (tirage MTL un peu large), bonne restitution des saveurs pour un pod, on est dans le haut du panier.

La batterie de 800 mAh est le gros point positif de cette EQ, on devrait pouvoir tenir la journée sans problème normalement. Mais ça n’est pas là que le bas blesse.

Switcher entre 13.5W 15.5 W ne peut se faire que lorsque l’appareil est fermé, une fois allumé, impossible de savoir à quel niveau de puissance on est. Pas le plus ergonomique, cependant, on peut s’y faire. Plutôt étudié pour des liquides en forte teneur de VG, parce que le défaut principal de l’appareil est le spit back (retour de liquide dans la bouche). Trop de liquide, bien trop souvent, remonte au lieu d’être vaporisé. C’est dommage, la copie d’Innokin est presque parfaite pourtant. Autre petit défaut, en chain vape (en enchaînant les lattes), l’embout buccal a tendance à devenir assez chaud au point de devoir laisser refroidir parce que ça en devient trop désagréable. Le niveau de batterie n’est pas facilement visible. Si la led du bouton fire est blanche, tout va bien, dès que c’est rouge, on a intérêt à charger, pas de couleur intermédiaire.

Pour ces quelques manquements, mon guide des pods reste inchangé.

Innokin EQ Zed le buraliste

Innokin EQ Zed le buraliste

 

 
Zed Le buraliste

Zed Le Buraliste est le gérant de la boutique Vape du Palais situé au 5 boulevard du Palais. Il vous accueille du lundi au vendredi de 7h30 à 20h et les week-ends et jours fériés de 10h à 20h 364 jours an (fermeture le jour de Noël).

Vous pouvez également suivre Zed sur sa page Facebook, sa chaîne YouTube, sur Instagram et Twitter

 

Leave a Reply