Réponse aux propos hautement discriminants de Patrick Bédué sur Vaping Post

, , Leave a comment

Racisme chinois

Pas mal l’image, non ? Dites-vous que ça m’a insupporté d’entendre ces préjugés sur fond de racisme pendant toute mon enfance, ça n’est certainement pas maintenant que je vais les tolérer.

 

Dans une interview que donne Patrick Bédué, président de la Vapexpo « sans langue de bois » sur Vaping Post France, il affirme « Mais par exemple à Paris, où les bureaux de tabac se sont énormément fait acheter par des Chinois, je n’ai pas beaucoup de craintes. Ils sont intéressés par le débit et je doute qu’ils soient intéressés par la vape. »

1) Un bureau de tabac ne peut être tenu que par un citoyen Français ou ressortissant de l’UE => lire la loi qui s’en réfère. A ce jour, il n’y a AUCUN Chinois gérant un bureau de tabac.

2) Parce qu’on serait d’une certaine origine, on serait forcément orienté dans notre manière de penser ? Incapable de raisonner ? Incapable d’établir des stratégies commerciales ? Ce serait l’apanage d’une certaine couleur de peau ? Parce qu’on serait d’une certaine origine, on ne serait forcément défini que par celle-ci ? Réducteur au possible, volonté incessante de vouloir mettre des gens dans des cases.

Il est sidérant qu’au XXIe de tels préjugés persistent mais sont tolérés (aucune correction de la part du Vaping Post). Quand on pense qu’en 1963, dans une Amérique coupée en deux, le Dr King Jr affirmait « J’ai un rêve, celui qu’un jour mes quatre enfants puissent vivre dans une nation où ils ne seront pas jugés par la couleur de leur peau mais par la valeur de leur caractère » (« I have a dream that my four little children will one day live in a nation where they will not be judged by the color of their skin, but by the content of their character »).

Dites-moi M. Bédué, que dois-je faire pour avoir l’immense honneur de devenir votre concitoyen ? Payer mes impôts en France ? Ah, c’est bon, je fais déjà. Avoir un casier vierge ? Ah, c’est bon, c’est déjà le cas. M’investir dans la vape ? Ah, c’est bon, je fais déjà. Avoir une carte nationalité française ? Ah, c’est bon, j’ai déjà aussi ! Changer de couleur de peau ? Non, ça ne je le ferai pas !

 

En 1966, aux Etats-Unis, l’équipe des Texas Miners battait en finale NCAA (basket universitaire américain) l’équipe de Kentucky. L’une avait fait l’audace de faire confiance aux joueurs quelque soit leur origine ethnique en se basant sur leur capacité à jouer au Basketball. Kentucky a été jusqu’en 1969 composé uniquement de joueurs blancs. A l’époque, on disait des joueurs noirs qu’ils manquaient d’intelligence pour gérer les situations chaudes. Certes, ils sont des athlètes, mais les singes aussi. L’histoire nous a prouvé maintes et maintes fois l’inverse, notamment au Basket où Michael Jordan est devenu la figure de tout un sport.

Bien sûr, les mots employés ici sont plus forts, le contexte était aussi plus tendu. Le jour de la finale de NCAA, le coach des Miners n’a aligné que ses joueurs noirs pour prouver au monde entier qu’en mettant l’accent sur la valeur des personnes, on pouvait tout surmonter. J’ai retrouvé cet extrait (qualité moyenne) de Glory Road, film tiré de cette épopée qui a marqué pour toujours le sport américain (Pat Riley jouait pour Kentucky lors de ce match historique).

On va me dire « mais non, Patrick Bédué a été maladroit, il n’a pas voulu dire ça ». Sauf que Vaping Post connaissait déjà le sujet. J’étais intervenu sur un article polémique, mal écrit, discriminatoire à souhait paru le 14 février dernier intitulé Les chinois (note de moi : notez l’absence de majuscule) investissent dans les tabacs parisiens » où j’informais déjà de la législation française sur le sujet.

Ces propos tolérés ne font que renforcer certains clichés dans l’inconscience collectif. Pensez-vous que la multiplication des agressions visant une partie de la population d’origine asiatique ou chinoise est un hasard à Aubervilliers ? Pensez-vous que les vols grandissants sur les touristes asiatiques est un hasard ? Trop longtemps, nous nous sommes tus. Trop longtemps, on m’a dit « t’énerves pas Zed, c’est pas méchant ». Peut-être que notre plus grande erreur a été de ne pas être assez énervé, de ne pas éveiller suffisamment les abus sur ce sujet. Brisons le silence et sachons pointer du doigt la discrimination partout où elle se trouve.

Ca m’échappait, mais Hon Lik, le père de la vapoteuse moderne n’est-il pas Chinois ?

Il est indescriptible à quel point de tels propos peuvent être offensants à mon égard, ça touche à la personne même surtout quand le monde de la vape est plutôt associé à la tolérance et à la liberté. Déçu et désabusé.

 
Zed Le buraliste

Zed Le Buraliste est le gérant de la boutique Vape du Palais situé au 5 boulevard du Palais. Il vous accueille du lundi au vendredi de 7h30 à 20h et les week-ends et jours fériés de 10h à 20h 364 jours an (fermeture le jour de Noël).

Vous pouvez également suivre Zed sur sa page Facebook, sa chaîne YouTube, sur Instagram et Twitter

 

Leave a Reply