Juul poursuit en justice ses concurrents pour plagiat

, , 2 Comments

Juul Clone wars
La Juul est devenue la vapoteuse la plus populaire du monde. Ses forces ? Simplicité, praticité, accessibilité dans les pays où elle est commercialisée et design. Le tout combiné avec des pods contenant des hauts de nicotine pour un passage vers la vape efficace. Il n’a pas fallu longtemps pour que d’autres fabricants s’inspirent de son design.

Ca se passe en deux temps et différemment. Le 12 septembre dernier, Juul Labs annonce que la compagnie a déposé une plainte le 24 août pour contrefaçon contre 30 sociétés chinoises pour avoir vendu des fausses Juul. Depuis, une Cour fédérale américaine a gelé les comptes en banque de ces sociétés chinoises aux Etats-Unis.

Juul Labs déclare avoir travaillé avec des marketplaces telles que Amazon ou eBay pour retirer plus de 16 000 annonces depuis janvier. Les copies et autres clones de produits populaires n’est pas un phénomène nouveau mais avec la Juul, il faut reconnaître que ça prend d’autres proportions que les mods ou rda populaires. Des rumeurs ont tourné sur la toile affirmant que des usines fabriquant de vraies Juul se seraient permises de produire des clones sur le côté pour les mettre sur le marché noir.

Pour le moment Juul ne propose qu’un seul et unique modèle de vapoteuse, toutefois, la compagnie américaine s’apprête à lancer un modèle avec une connectivité bluetooth en 2019.

Deuxième acte de cette guerre pour protéger sa propriété intellectuelle, c’est au niveau international. Début octobre Juul Labs annonce avoir porté plainte auprès de la Cour américaine du Centre du Commerce International (CCI, US ITC en anglais) contre des sociétés ayant violé leur propriété intellectuelle. Il ne s’agit plus ici de clones se faisant passer pour la Juul mais de boîtes, selon Juul, ayant copié son design. Il semblerait qu’un certain nombre de ces produits seraient importés sur le sol américain. La plainte a pour objectif de mettre fin à ces importations.

La plainte auprès de la CCI suppose que 15 sociétés se trouvant en Chine, aux Etats-Unis et France copient ouvertement la propriété intellectuelle de Juul.

Les produits ayant supposément copié la Juul seraient les suivants :
– Bo One
– Bo +
– Eonsmoke Device
– Eonsmoke v2.0 Device
– Eonsmoke Pods Pack
– 4X Pods Pack
– Ziip Starter Kit
– Plus Pods Pack
– Xfire Device Kit
– Xfire Pods Kit
– Flair Xtreme Starter Kit
– Myle Starter Kit
– Pulse Starter Kit
– 3X Pods Pack

A noter que la branche britannique de Juul a fait de même et porté plainte contre J Well pour sa Bo. Derrière, nous attendrons de voir le jugement pour voir ce qu’il en est, du moins aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. S’agissant de la Bo qui est déjà lancée en France, comment le lancement de la Juul se fera ? Si la Juul débarque en France, J Well, société qui commercialise la Bo pourra-t-elle se retourner contre Juul Labs ?

Juul and competitors Zed

Sources : 1, 2

Zed Le buraliste

Zed Le Buraliste est le gérant de la boutique Vape du Palais situé au 5 boulevard du Palais. Il vous accueille du lundi au vendredi de 7h30 à 20h et les week-ends et jours fériés de 10h à 20h 364 jours an (fermeture le jour de Noël).

Vous pouvez également suivre Zed sur sa page Facebook, sa chaîne YouTube, sur Instagram et Twitter

 

2 Responses

  1. David Kerry

    12 octobre 2018 23 h 16 min

    Grosses machines que sont les lobbies elles ont tous les fonds nécessaires pour en faire tomber des sociétés.

    Maintenant pour ma part je ne connais pas du tout la Juul si ce n’est que sur photo et je ne peux donc juger d’une éventuelle copie, mais bon après tout un poste reste un mod, les sociétés qui mettent au point et les pods devraient voir aussi à créer un produit qui possède son propre design ?

    Soyons sérieux 5 mn il y a 5 ans quand j’ai découvert la vape on avait pas grand chose en terme de matériel, des batteries 650 mah qui avaient forcément toutes la même allure et seul la couleur faisait souvent la différence et personne n’a attaqué x ou y pour contrefaçons.

    Une guéguerre stupide et sans fin à mon sens …

    Répondre
    • zedleburaliste

      13 octobre 2018 0 h 26 min

      Malheureusement, on arrive à ce stade où le marché de la vape mondiale est mature et commence à représenter de gros sous. Il faut tout de même savoir que la Juul, c’est à peu près 70% de part de marché outre-Atlantique qui est le plus gros marché mondial. Ca commence à faire. Après, je l’ai dit en intro, le succès de la Juul n’est pas un hasard, ça combine simplicité avec de hauts taux de nicotine (ça monte à 50 mg/ml aux Etats-Unis), ce qui rend l’appareil très efficace. Récemment, les chiffres américains parlent de 21% de baisse des fumeurs chez les jeunes adultes sur les 12 derniers mois de l’année, c’est considérable.

      Je peux comprendre que derrière Juul Labs ait envie de protéger sa poule aux oeufs d’or. Mais si je lis bien les rapports, les plaintes portent sur les territoires Américain et Britannique. Quid de la France ? Nous avons déjà la Bo (la Koddopod et la My Blu, mais seule la Bo est attaquée), est-ce que ces poursuites judiciaires préparent le terrain pour l’entrée de la Juul en France ou au contraire la retarde. J Well (distributeur de la Bo) pourrait peut-être en faire de même si Juul veut se lancer en France.

      Répondre

Leave a Reply