L’arrivée des cigarettiers sur le marché de la vape française, conséquences ?

, , Leave a comment

Mars 2019 pourrait marquer un grand tournant du marché français de la vape

L’arrivée de la Juul aura eu l’effet escompté, j’avais écrit le 21 décembre dernier «  Juul va mettre un bon coup de pied dans la fourmilière et assainir une partie du marché  » : une accélération du marché de la vape de la part des industriels et pas seulement de la part des cigarettiers notamment avec l’arrivée de l’Alfapod de la part du numéro 1 français, Gaiatrend.

Lors de la dernière Vapexpo, on a aussi pu voir que le plus grand sponsor du salon n’était autre que My Blu, marque de Fontem Ventures, filiale d’Imperial Brands. Vype, marque détenue par Bristish American Tobacco, était aussi présent. Ces deux stands étaient d’ailleurs parmi les plus impressionnants du salon. Par ailleurs, Juul aussi était présent. Sans être un un produit « Big Tobacco », Altria (groupe Philip Morris) a injecté 12.8 milliards de dollars dans la startup américaine et a pris une participation à hauteur de 35% dans celle-ci.

L’accélération des investissements des cigarettiers s’est vue par des opérations marketings agressives sur le terrain (en points de vente) ou sur Internet. On peut ainsi retrouver facilement des codes promos My Blu ci et , l’ePen 3 de Vype est en ce moment proposé à 9,90 € sur son site officiel, accompagné de la première publicité de la vape dans la F1 lors du grand prix du Bahrein et la Logic Compact devrait aussi bénéficier d’une offre de lancement. L’IQOS 3.0 devrait également arriver très rapidement en France avec, sans doute, des animations en magasin pour présenter cette nouvelle itération de l’appareil de Philip Morris pour du tabac à chauffer.

Sur le plan technique, on retrouve maintenant globalement une bonne fiabilité de la part du marché de la vape (hors IQOS donc). Si My Blu (la Bo de Jwell et la Koddopod de French Liquide) avait été lancée avec des problèmes de fuites récurrentes, cela semble être de l’histoire ancienne sur les derniers pods que j’ai pu tester (un peu moins d’une dizaine). Pour le peu que j’ai pu tester la Logic Compact, ça a l’air de plutôt bien se passer aussi.

Cela va-t-il dans le sens du consommateur ?

La réponse est oui, voir un tel afflux de moyens arriver dans le marché de la réduction des risques (RDR) est souhaitable. C’est largement mieux de voir cet argent investi dans la RDR qu’une nouvelle technologie de filtres ou autre produits favorisant le tabac combustible. Ces moyens pourraient permettre à court et à moyen terme de voir :
– une possible large diffusion de la vape sur le terrain
– de la promotion sans précédent (que ça soit en ligne, lors de la Vapexpo ou encore via la publicité hors sol français, notamment en F1)

Ce que j’attends personnellement de sociétés ayant ces tailles là, c’est davantage de transparence, davantage de travail de qualité sur les composés utilisés et un modèle de distribution cohérent pour les commerçants (fluidité, présentation, conditions favorisant les acteurs du marché du terrain afin d’aller plus facilement vers les fumeurs comme un SAV simplifié). Une concurrence accrue pour un meilleur service auprès du fumeur. Pour le moment, ces acteurs se focalisent surtout surtout sur le marché du système fermé où ils y voient l’essentiel de la progression en 2019.

Zed Le buraliste

Zed Le Buraliste est le gérant de la boutique Vape du Palais situé au 5 boulevard du Palais. Il vous accueille du lundi au vendredi de 7h30 à 20h et les week-ends et jours fériés de 10h à 20h, 364 jours an (fermeture le jour de Noël).

Vous pouvez également suivre Zed sur sa page Facebook, sa chaîne YouTube, sur Instagram et Twitter

 

Leave a Reply